Reproduction même partielle strictement interdite, sauf autorisation expresse. Protection des œuvres - loi du 3 juillet 1985 Droits d'auteur réservés

 
 

« Les poètes » émission radiophonique sur la poésie dans le monde sur Radio Occitania 98,3 MHZ le jeudi de 20 h à 21 h,

diffusée de façon pérenne par http://les-poetes.fr 

animée par Christian Saint-Paul

avec Claude Bretin à la technique et webmestre.

La poésie a été florissante à Toulouse cité de la plus ancienne Académie d’Europe : l’Académie des Jeux Floraux.

La vie littéraire et poétique était vivace parce qu’elle procurait du plaisir à la population de notre Languedoc, à ce Sud prestigieux qui a érigé le plaisir de l’esprit en civilisation et en éthique. C’est ainsi que le plaisir intellectuel s’est confondu avec le devoir. Après l’écrasement de cette civilisation, l’hégémonie monarchiste et ensuite le jacobinisme républicain ont imposé avec force mais succès une langue et surtout une culture unifiée. Au XXème siècle, l’embrasement poétique a de nouveau illuminé la ville et l’Occitanie. Après la deuxième guerre mondiale, le monde immense se laissait découvrir. Les poètes pouvaient se rapprocher car ils en avaient désormais les moyens matériels accessibles.

 

 
TOULOUSE
est la capitale de
l'OCCITANIE
(voir décret

********************************

 

A RETENIR

**********************************************************

****************Haut de Page**************** 

Toiles bretagnes  

de Christian Saint-Paul, 

préface d'Alem Surre-Garcia

133 pages, 12€

va paraître début septembre 2017

 aux éditions de Quimper  monde en poésie

Voir : https://abp.bzh/toiles-bretagnes-christian-saint-paul-42920

et commande sur le blog de l'éditeur:

 https://mondeenpoesieeditions.blogspot.fr/2017/08/toiles-bretagnes-christian-saint-paul.html

****************Haut de Page**************** 

****************Haut de Page**************** 

****************Haut de Page**************** 

 

****************Haut de Page**************** 

Toulouse
deux artistes exposent

 

****************Haut de Page**************** 

 


 


 

****************Haut de Page**************** 

****************Haut de Page**************** 

****************Haut de Page**************** 

TOULOUSE

Des millénaires à fêter en septembre et octobre à Arnaud-Bernard

Des millénaires en conversations socratiques

PROGRAMME DES CONVERSATIONS SOCRATIQUES (tracts ci-joints)

Du 30 SEPTEMBRE au 28 OCTOBRE sur les places du quartier Arnaud-Bernard (gratuit)

1) Dimanche 30 septembre : Place Arnaud-Bernard. Dans le cadre de la Journée Européenne des Langues : le millénaire de l'exode du peuple rrom d'Inde vers l'Europe sera à l'honneur avec Marcel Courthiade (commissaire à la langue et aux droits linguistiques de l'Union rromani internationale et responsable de la section langue et civilisation rromani à l'Institut national des langues et civilisations orientales)Une exposition inaugurée l'an dernier à New-Delhi par la ministre de la Culture indienne y sera également présentée. Des animations folkloriques et des stands des langues cultures se dérouleront de 14h00 à 19h00 sur la place Arnaud-Bernard 31000.

Suite du programme en octobre avec les 2000 ans de Toulouse : 

EN 4 DIMANCHES (18H00 - 20H00) sur la place des Tiercerettes à Arnaud-Bernard, l'histoire de Toulouse en 4  épisodes (antiquité, période médiévale, moderne, contemporaine) - Rencontre-conversation sur la place publique

 (repli en cas de pluie au 3, rue Escoussières Arnaud-Bernard)

1) Dimanche 7 octobre : 1er épisode de la série de Conversations Socratiques sur l’histoire de Toulouse (de l’antiquité à nos jours) : naissance d’une ville avec Jean-Marie Pailler 

2) Dimanche 14 octobre : 2e épisode : Toulouse à l’époque médiévale avec Agathe Roby 

3) Dimanche 21 octobre : 3e épisode : Toulouse à l’époque moderne avec Jack Thomas 

4) Dimanche 28 octobre : 3e épisode : Toulouse à l’époque contemporaine avec : Annie Thomas. 

Pour tout complément d'information, contactez le carrefourculturel@arnaud-bernard.net 

05 61 12 11 16

 


 

Carrefour Culturel Arnaud-Bernard : 3, rue Escoussières Arnaud-Bernard 31 000 Toulouse FR

 

****************Haut de Page**************** 

Franck VENAILLE 

est décédé le 23 août 2018.
Peu de jours avant, l'émission "les poètes" évoquait cette haute figure de la poésie française appelée à rayonner dans le monde entier :

Le tour de force dans la poésie de Franck Venaille, est qu’à aucun moment, ne s’installe de décrochage avec la vie.

Aussi redoutable que cela soit, tous, nous nous reconnaissons dans les poèmes de Venaille.

En paraphrasant l’assertion abrupte de Rimbaud, nous pourrions dire : « beaucoup de poètes, peu d’auteurs. »

Franck Venaille est un auteur de poésie.

 

Certainement, il obéit à l’intuition de Gaston Puel quand ce dernier écrit : « Au mieux on ne s’exprime qu’avec son être abandonné, le plus secret, l’exclu. Rejeté d’un âtre essentiel, il témoigne de l’absence qui l’a nourri. »

 

Pour expliquer l’engouement, et il ne faut pas le sous-estimer, le plaisir, que nous vaut la lecture des poèmes, même noirs, de Franck Venaille, Gaston Puel, dans son « Journal d’un livreur » ( L’Arrière-Pays éd.) l’avait déjà défini : « A la matière brute (le vécu remémoré) le livreur ajoute une plus-value : son écriture. Cette matière quelconque, commune à tous, se valorise par le style. Sur celui-ci le livreur sera jugé. »

 

Je vous invite à écouter ce style saisissant de Franck Venaille en cliquant sur deux émissions :

          - celle du 19 octobre 2017 :

http://les-poetes.fr/son/2017/171019.wma

          - celle du 11 janvier 2018 :

 

http://les-poetes.fr/son/2018/LES_POETES_2018-01-11%20michel%20venaille.wma 

 
Christian Saint-Paul
 

****************Haut de Page**************** 

DIMANCHE 16 SEPT. 2018, 15 H – CHEZ RENÉ CAVE POÉSIE – TOULOUSE

Lecture musicale des œuvres de Thierry Metz

créée par Lionel Mazari (voix), 

accompagné par David Buatois (musique).

VOIR : 

http://pierre-mainard-editions.com/dim-16-sept-2018-a-15-h-chez-rene-cave-poesie-toulouse/


 
 Soirée poétique et musicale du 11 octobre 2018
 vous pourrez découvrir la nouvelle publication 
des Editions Levant
"Poèmes des jours terribles et des jours suivants"
Vous pouvez dès maintenant commander votre exemplaire
 et le faire dédicacer lors de la soirée.
Suivez le lien :

 
Voir l'affiche

****************Haut de Page**************** 

TOULOUSE

Festival Déodat de Séverac : vendredi 28 septembre 20h30 Toulouse Eglise Saint Jérôme  
 

Concert Les chemins de Saint Jacques en Pays d'Oc

par l'Ensemble Antiphona

Après ses Estivales en Lauragais, le festival Déodat de Séverac commence sa saison automnale toulousaine en l’Eglise Saint Jérôme (2 rue du Lieutenant-Colonel Pélissier en plein centre ville), le vendredi 28 septembre à 20h30 avec Les chemins de Saint Jacques en Pays d’Oc concert donné par l’Ensemble Antiphona, dirigé par Rolandas Muleika.

Au programme : chants sacrés du Haut moyen âge, chants de troubadours, motets des compositeurs languedociens des XVIIe et XVIIIe siècles  Etienne Moulinié, Guillaume Bouzignac et Bernard-Aymable Dupuy et, pour rappeler que ces chemins sont, aujourd’hui encore, parcourus par des milliers  d’hommes et de femmes, la première audition en création de Canso, Grand motet à 5 voix et basse continue commandé par l’ensemble au jeune compositeur toulousain Christopher Gibert,  chef du chœur de chambre Dulci jubilo, directeur de l’Ensemble baroque La Pellegrina et organiste titulaire de la Basilique Saint Sauveur de Rocamadour,  haut lieu s’il en est des chemins de Saint Jacques.

Ce concert fait partie des manifestations toulousaines célébrant le XXe anniversaire de l’inscription par l’UNESCO au Patrimoine mondial de l’Humanité des Chemins de Saint Jacques de Compostelle en France, et est en outre présenté dans le cadre du cycle de manifestations Tolosa occitana 2018 Année de l’Occitanie proposé par la Ville de Toulouse.‍

Tarifs entrée : Plein tarif 15 €, tarif réduit étudiants 12 €, gratuit moins de 12 ans

Location : Billetterie en ligne Festik : www.festik.net/billets/festival-deodat-de-severac

Réservation, renseignement: tous les jours 9h00 – 13h00 aux 07 88 49 65 62 et 06 08 69 86 13

Maison Déodat de Séverac 05 61 83 01 83

****************Haut de Page**************** 

TOULOUSE


 

 n° 23                                12 septembre 2018

 

La Lettre de l'Académie des Jeux floraux

Les Jeux floraux ont été institués en 1323, à Toulouse, par sept troubadours pour maintenir le lyrisme courtois.

La "Compagnie du Gai Savoir", ainsi créée, fut dotée du statut d'Académie en 1694 par Louis XIV. Héritière d'une tradition d'excellence depuis près de sept siècles, elle entend promouvoir la poésie sous toutes ses formes et, d'une manière générale, la littérature. Chaque 3 MAI, elle remet depuis 1324, des "Fleurs" aux lauréats des différents concours qu'elle organise.

Considérée comme la plus ancienne société savante d'Europe, l'Académie des Jeux floraux fut reconnue d'utilité publique depuis 1923.

Elle est aujourd'hui hébergée dans l'hôtel d'Assézat.

 

COLLOQUE

Le 5 octobre 2018, l'Académie organise le colloque inaugural du salon du Livre des Gourmets de Lettres.

"Chateaubriand, ici et ailleurs"

 

Programme : cliquer ici

 

 

Journées européennes du Patrimoine

L'Académie des Jeux floraux présentera ses salons les samedi 15 et dimanche 16 septembre de 14h30 à 16 h30.

Inscriptions sur place.

 

Dons et legs

L’Académie des Jeux floraux, organisme d’intérêt général à caractère culturel, est une association reconnue d’utilité publique.

À ce titre, elle peut recevoir des dons assortis d’avantages fiscaux. Chaque versement fera l’objet d’un reçu fiscal permettant un crédit d’impôt de 66 % du montant de la somme reçue pour l’impôt sur le revenu (dans la limite de 20 % de son revenu imposable), et de 75 % de cette dernière pour l’impôt sur la fortune.

L’Académie est aussi habilitée à recevoir des legs, donations et assurances-vie.

 

Académie des Jeux floraux

Hôtel d'Assézat - Palais des Académies

Rue de Metz 31000 TOULOUSE

Tel : 05 61 21 22 85

Courriel : jeux.floraux@free.fr

Site : jeuxfloraux.fr


 

****************Haut de Page**************** 

****************Haut de Page**************** 

TOULOUSE

Mardi 18 septembre 2018 à 19h30

Dans le cadre des 40 Rugissants

à la Cave Poésie, 71, rue du Taur à Toulouse


 

invité par la compagnie Autres Mots

Yves Charnet

« La Tristesse durera toujours »

(éd. La Table Ronde 2013)

« Dans son regard aux lèvres rouges »

(Le Bateau Ivre 2017)


 



 

 

Lecture -rencontre musicale avec l’auteur

et les comédiens Jean-Claude Bastos et Anne Cameron


 

Yves Charnet ancien élève de l’ENS, responsable Art et Culture à Supaero, il s’est engagé depuis son premier livre, Proses du fils dans une œuvre autobiographique aux confins de la prose et de la poésie. Dans cette « autofiction » », ont paru également à la Table Ronde : Rien, la vie, Cœur furieux, Mon amour, Petite chambre, Lettres à Bautista…ainsi que des essais littéraires

La compagnie Autres Mots depuis dix-huit ans dans ses cycles de lectures « La Parole Aux Textes » porte la parole des écrivains, des poètes.

La Tristesse durera toujours

Tour à tour incarnation d’un désir enfantin, grand-mère élective, discrète bailleuse de fonds ou dépositaire des plus grands secrets, Mme G. fait partie de ces gens qui traversent une existence et en deviennent à jamais les anges gardiens. Ce journal d’un deuil impossible se lit comme un poème. Sur l’origine de l’amour. 

Dans son Regard aux Lèvres Rouges

Une histoire d’amour, d’adultère et de rupture, une aventure sentimentale douloureuse, cousue de chansons françaises que l’auteur aime tant.

C’est l’histoire d’une rencontre et d’un amour qui s’échappe, d’une aventure aussi charnelle que sentimentale, racontée au plus près des émotions. On y lit tous les froissements, ceux des corps, des désirs et des sentiments qui basculent et se déchirent.


 

http://compagnieautresmots.free.fr

contact : 06 78 00 68 69


     

****************Haut de Page**************** 

Tolosa  Toulouse

Conférence-diaporama

d'Alem Surre Garcia : De Iena a Tolosa, lo viatge romantic
Organisée par : Goethe-Institut
Mardi 18 Septembre, à 18h30


Salle Perbosc, à l'Ostal d'Occitania

Dans le cadre de la Quinzaine franco-allemande organisée du 14 septembre au 3 octobre 2018 à Toulouse, destinée à valoriser les échanges entre la région Occitanie et l'Allemagne, le Goethe-Institut propose une conférence-diaporama d'Alem Surre Garcia.


Tout près de Weimar où aime venir Goethe, les frères Schlegel fondent à Ièna, à la fin du XVIII° siècle, un cercle intellectuel au retentissement européen. Le romantisme d'alors utilise deux voies, l'une historique avec le retour à la poésie médiévale, et l'autre géographique : le sud méditerranéen et proche-oriental. Les intellectuels et poètes allemands se sentiront très tôt attirés par les pays d'oc, terre des Troubadours, riverains de la Méditerranée et des Pyrénées. Toulouse se trouve à la croisée de ces chemins.

Entrée gratuite.

****************Haut de Page**************** 

 La Scène Poétique
 
cycle de poésie parlée
mercredi 10 octobre 2018

Salle Kantor de l’ENS Lyon
15 parvis Descartes, sur l’avenue Jean Jaures (en face du 249)
métro Debourg
18h30


Dominique Quélen & Christophe Petchanatz


Dominique Quélen est né en 1962 dans la banlieue parisienne. Milieu ouvrier. Etudes de lettres. Puis prof en lycée pendant vingt-cinq ans, essentiellement à Lille. Depuis 2015, résidences, ateliers d'écriture, lectures, etc. Collaborations avec des compositeurs (Aurélien Dumont, Misato Mochizuki, Gérard Pesson, Loïc Guénin...). Livres de poésie depuis une quinzaine d'années (après avoir longtemps plutôt fréquenté les revues), parfois à contraintes formelles, souvent sous forme de séries. Deux livres de Cid Corman traduits avec Barbara Beck, à l'Act Mem. Un court essai sur Helene Reimann aux éd. Invenit

Revers, Flammarion, 2018
Avers, Louise Bottu, 2017
Eléments de langage, publie.net, 2016
Basses contraintes, Théâtre Typographique, 2015

Christophe Petchanatz est né en 1959 à Lille. Parents militants associatifs (Croix-Bleue). Etudes diverses (secteur psychiatrique, gérontologique, mais aussi ressources humaines et psychologie du travail au CNAM). Temps partagé entre musique (beaucoup, plus de 50 albums et des concerts un peu partout dans le monde) et écriture (assez, avec aujourd'hui un unique projet , sans fin : Le Héron). Pionnier de la littérature électronique dans les années 90. Livres de poésie depuis plus de 20 ans (après avoir longtemps fréquenté voire animé les revues). Quelques rares lectures. Travaille actuellement à faire cohabiter texte et musique, cf. https://www.youtube.com/watch?v=plrHB8iprJs

Le Plot, Anis & Foy, 1990.
Pleumeur-Bodou, Les Carnets du Tournefeuille, Tournefeuille, 1993.
Participation au Colloque Nord Poésie et Ordinateur — mai 93 ; actes parus en 1994, CIRCAV-GERICO Université Lille 3.
Plomb, Rafael de Surtis <https://fr.wikipedia.org/wiki/Rafael_de_Surtis> , Pour un ciel désert, 1997; illustrations de Rafael de Surtis <https://fr.wikipedia.org/wiki/Rafael_de_Surtis> .
Les Alfreds, préface de Dominique Quélen <https://fr.wikipedia.org/wiki/Dominique_Qu%C3%A9len> , Collection Les Sœurs Océanes n°3, Jean-Pierre Huguet Ed., 2007.
Hon, l'être, écrit avec Ivar Ch'Vavar <https://fr.wikipedia.org/wiki/Ivar_Ch%27Vavar> , le corridor bleu <https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_corridor_bleu> , 2009.

et quelques livres sulfureux, comme on dit, sous pseudonymes


Le Héron
Le projet actuel est ambitieux, pire même.
Sa secrète genèse est à la fois simple et impossible : transmettre à ma fille, transmettre tout.
Lola a aujourd’hui 11 ans. Sauf incident, elle en aura 30 en 2037. Et me lira — peut-être.
Si je vis encore — ce que je ne souhaite pas — j’aurai, moi, 78 ans.
Je me suis rendu compte, dès qu’elle a su parler, et questionner, que l’histoire de ma famille était pis que lacunaire : constituée pour l’essentiel de zones d’ombres et d’angles morts, de mythologies, de minces bribes et d’à-peu-près. Je suis le seul (sur)vivant, ma mémoire n’est pas très bonne et de toute façon on m’a laissé bien peu de choses.
Que transmettre ?
J’ai commencé un travail, pénible, d’anamnèse. Et rédigé. Des pages sans intérêt.
Je ne suis pas doué pour le récit, la chronologie, le « roman » (familial ou pas).
Du linéaire laborieux je suis passé à une sorte d’encyclopédie (à usage très local donc, a priori) puis à un texte apparemment décousu, Le Héron1, où je me sens à l’aise, enfin, pour aborder souvenirs, éléments actuels, fantasmes. Transférer l’intégralité de ma pensée — littéraire, ou « littérarisée » sur le papier. Pour, en théorie, une seule lectrice. En théorie. Car c’est devenu, très vite, un « objet », un projet littéraire.
L’ouvrage sera énorme. C’est désormais mon seul travail en cours, et il absorbe, phagocyte et transmute tous ce qui pourrait être écrit parallèle.
Les souvenirs d’enfance, le peu que je connais à propos de mes parents, de leurs parents, ma vie jusqu’aujourd’hui, ma vie actuelle, et « tout le reste ».
Plusieurs tentatives décevantes m’ont montré qu’il était vain de vouloir quitter ma manière « habituelle », mon écriture. C’est là que je suis bien.
L’ouvrage est dense, complexe, crypté parfois. La maturité ( ? ) m’a également permis un beau dégagement : beaucoup moins de « sérieux ». La lecture des extraits de Le Héron (titre peut-être provisoire) devrait parler d’elle même.
Dans la « chronologie de l’œuvre en cours » j’imagine Le Héron comme le dernier opus, lequel serait rédigé « jusqu’au bout ». À ce titre, une publication par parties sera sans doute pertinente (le cas échéant).
Nombre de mes livres précédents2 œuvraient déjà dans ce sens (la mémoire, et cet impossible remembrement), mais plus ou moins implicitement.
Ici, tout est dit, même le pourquoi du dire.


 
La Scène Poétique est un cycle de poésie parlée
 réalisé par Patrick Dubost
 en collaboration avec
le Centre d’Études et de Recherches Comparées sur la Création
 dirigé par Eric Dayre
 et les Affaires Culturelles de l’ENS
 
http://www.ens-lyon.eu/culture

Pour en savoir plus sur la Scène Poétique (son historique)
 http://patrick.dubost.free.fr/la_scene_poetique.html

****************Haut de Page**************** 

va paraître :

Sandrine Cnudde

 

JEAN-PIERRE LASSALLE

&

CHRISTIAN D’ORGEIX

LE GRAND PATAGON ET AUTRES POÈMES

Le nouveau Grand Tamanoir va être publié en octobre 2018 :

Jean-Pierre Lassalle
Dessins de Christian d’Orgeix

Le Grand Patagon et autres poèmes

Jean-Pierre Lassalle vient du surréalisme et sa poésie en est un éclat augmenté. L’obscurité n’y est qu’apparente ; à mieux y regarder, cette aveuglante obscurité est plutôt excès de lumières ; la langue du poète n’est difficile a priori que parce qu’elle puise sa richesse dans toutes les sources, à moins qu’elle ne soit la langue des oiseaux. Lassalle accueille naturellement ce précipité de mots et d’images qui s’impose sous la forme du poème. Comme le cristal, le poème renvoie à l’oeil la lumière en en multipliant les reflets et, incliné d’une certaine manière, demeure transparent. Cette anthologie de poèmes (1962-2015) propose de se laisser prendre à ces reflets.


Partant lui aussi du surréalisme, Christian d’Orgeix propose en contrepoint des images récentes et inédites murmurant des fossilisations de fougères et d’empreintes. Tels des souvenirs minéralisés, elles sont un pendant graphique lumineux et mystérieux à cette poésie.

Préface de Mikaël Lugan.


180 pages, 15×21 cm, 50 illustrations inédites de Christian d’Orgeix, 15 €.

Le tirage de tête, 30 exemplaires numérotés et signés par les artistes, accompagnés d’une gravure taille douce avec encollage de papier japon teinté à la main, signée par l’artiste, 60 €.

Les illustrations ont été éditées avec la collaboration des éditions La Doctrine de Genève.

Parution en octobre 2018 : 8e titre des éditions du Grand Tamanoir.

Bulletin de souscription 

http://legrandtamanoir.net/wp-content/uploads/2018/08/Flyer-Lassalle_v3.pdf

****************Haut de Page**************** 

 

     Toulouse  Maison de l'Occitanie
                                                                                         11, rue Malcousinat 31000 Toulouse
                                                                                         station Esquirol

 

 
                                                                                         
La Diada
Organisée par  : Le Casal Catala
Samedi 15 Septembre, à 19h00
à l'Ostal d'Occitania
 
A 19h00 : concert gratuit d'Eric Fraj.
A partir de 21h, le point de petite restauration A Taula proposera un repas mettant à l'honneur la Catalogne.
Merci de vous inscrire auprès de A Taula pour bénéficier du repas (12€ par personne).

 
Christian Saint-Paul  
http://les-poetes.fr
 

****************Haut de Page**************** 

Voir la version en ligne 17-08-2018
 


Tandis que par la fontanelle la sainte banquise déverse ses poissons, les écrans phosphorescents clignotent, tranquillisants
 


Dans une autre vie, j'étais un serpent nu, une chose sans corps, une vie sans armure…
 
 
Aujourd'hui est habitable  

La poésie de Cathy Garcia
n'est plus une inconnue.
Sa coïncidence avec la ligne éditoriale de Cardère continue d'étonner et de réjouir.
On ne s'en lasse pas.




Aujourd'hui est habitable

est proposé

en souscription

jusque fin septembre 2018

le recueil paraîtra dans la collection
"
POÉSIE CONTEMPORAINE"


44 pages, prix public 12€ port compris
prix de souscription 10 €


 

 

il y a dans nos bourbiers
des concrétions de basiliques
de la pulpe d’abricot
des nuées d’anges à crinière noire
qui bondissent d’étoile en étoile
si on les fouette ils dégringolent
par le trou des veines
les hanches percées d’améthystes

 


 
 

   

 

****************Haut de Page**************** 

Monde en poésie éditions dans la presse bretonne :

 
Voir un article sur les éditions et leurs auteurs paru
 dans la Revue Cap Caval, revue du Pays Bigouden.
Voir doc1  doc2
recommandée par Brigitte Maillard, poète, éditrice :


 

La revue Reflets est une revue trimestrielle 

orchestrée par Thérèse et Christian Roesch

Une revue généraliste « Pour donner sens aux événements ».

 Un autre regard sur le monde.

 

Le numéro 28 aborde dans son dossier 

- auquel j’ai collaboré avec l’équipe de rédaction - 

«La poésie, dire l’indicible»


 

Ce dossier de 30 pages, clair, présente des auteurs

 reliés à certains grands thèmes du regard poétique

 que sont la contemplation, l’émerveillement,

 la renaissance, la liberté, 

l’expression même de la vie, l’enfant poète… 

« C’est ainsi que le poète prend le pari de mettre en mots

 ce qui relève de l’indicible » Laurent Terzieff.


 

Un bonheur qu'une telle revue généraliste accueille si généreusement la poésie !

 

Découvrir le sommaire ! 

 

Disponible dans les kiosques la revue 

peut-être commandée directement sur le site. 

 

Site de la Revue Reflets


 


 

 

 
Terres nues 

 
de Joël Vernet
avec des photographies de
 Jean Hervoche
photographe malouin,
 arpenteur des confins du Nord de l'Europe! 
 
Gérard Cathala d'ARPO 
et adhérent de MIRABILA MUSEUM  
 nous communique : 
 
 CONCOURS DE POÉSIE 2018

Madame, Monsieur,

J'ai le plaisir de vous adresser l'annonce

 du Concours Poésie 2018 (voir doc) 

proposé par le Château-musée du Cayla 

en partenariat avec ARPO, sur le thème:

Mon patrimone intime: ce lieu que je porte en moi.

Règlement sur conservation.departementale@tarn.fr

****************Haut de Page**************** 
Sortie du livre  de poésie 
« L’être sans l’ombre »
 Par Hamid Larbi

 
 C’est le quatrième recueil de poésie de l’auteur. 
Ces poèmes sont un parchemin légué 
par les premières pulsations de l’humanité primale. 
Ce recueil est illustré par des sublimes caricatures 
du caricaturiste Gyps 
L’ouvrage 
«… De ce point de vue, je lis la poésie de Hamid Larbi
 un peu comme la survivance que nous espérons 
régénératrice des émotions, des tourments, 
des coups de colère, des coups de foudre, 
de toute cette cosmogonie des combats
 et des fusions de ce Cercle des poètes algériens,
 notamment de graphie française
Ce cercle, depuis le début de ce mouvement 
qui a commencé très tôt,
 consistant selon le credo de Kateb Yacine
 à prendre la langue française
 comme un butin de guerre, 
s'est toujours passé le relais 
d'une génération à l'autre pour 
- là aussi, il n'est pas possible, ici moins qu'ailleurs
 de ne pas convoquer Jean Sénac
« ouvrir le poème comme une nacre » 
et marier, en de splendides noces dionysiaques, 
la poésie, l'amour et la révolution…» 

 
Préfacé par l’écrivain Arezki Metref
Voir doc

 
****************Haut de Page**************** 

Francis Pornon  dont nous avons rendu compte de son dernier roman 

"La Fille d'Occitanie" TDO éd. a rédigé sur son site une note de lecture sur le livre de :


 

BARDOU Franc, Feu dans les yeux j’ai soif de braises, Poésie, Ed. Tròba vox :

 

Lire la poésie de Bardou (Fòc als uèlhs ai set de brasas en occitan), c’est un coup de fouet, tant il ravive la conscience, hélas anesthésiée, du temps présent : « Nous n’entendons qu’un chant d’esclaves / Contents d’aller gagner leur soupe… ». Ses mots illuminent là où la maladie du sommeil règne, notre monde, et ce dans une langue morte – heureusement traduite – sinon pour quelques dinosaures. Cette langue occitane des troubadours, qui apprit l’amour à l’univers pour les siècles des siècles, luit donc dans ce recueil bilingue : « Vèlha tostemps, ma doça, a l’amor sempre vèlha […] (Veille toujours, ma douce, à l’amour toujours veille […]) »...

Lire la suite en cliquant sur le lien : www.francispornon.fr

 


 

****************Haut de Page**************** 

Notre amie la soprano, compositrice et occitane
 Muriel Batbie Castell  
a été élue Maîtresse-ès-jeux 
de l'Académie des Jeux Floraux de Toulouse
 
Voir de cette artiste les vidéos :

 
 
- Silenci de l'auton :
 
Muriel Batbie-Castell 
poursuit son hommage
 à Esther Granek
voir :
 

 
hommage à Esther Grenek
(J'ai attrapé un chant d'oiseau) :

 
 
Soutenir le concours de poésie "Matiah Eckhard"

 
Bonjour,
 
notre concours de poésie dédié à la mémoire de Matiah a atteint une dimension internationale aujourd'hui grâce aux jeunes poètes et aux personnes qui ont diffusé notre appel à participation.
 
Du Congo à la Roumanie, du Togo au Canada, de la France à la Tunisie et à l'Italie, les jeunes auteurs répondent à leur besoin de poésie,
 
suivant leur ligne intérieure, parfois partageant avec la classe et avec nous leurs émotions les plus intimes...
 
Les mots suivent des parcours de sens et l'indicible trouve son chemin pour arriver à la surface...
Voici l'appel à participation pour le concours en 2018  http://prixmatiaheckhard.blogspot.fr/2017/12/participez-au-concours-international-de.html
 

 
Afin de continuer à soutenir les jeunes auteurs (12-25 ans) du monde entier, vous pouvez adhérer à l'association Euromédia et faire un don, même modeste (ci-joint le formulaire, un reçu sera établi correspondant à la somme versée). formulaire en ligne
 
Nous avons également édité des cartes de voeux contenant les poèmes des lauréats et avec les magnifiques photos de nature de Christophe Barniaudy, il est possible de les commander (12 euros les 6 cartes grand format).
 
La vente des livres constitue aussi un moyen de financer le prix de poésie: vous pouvez commander

 
le livre de Matiah Eckhard, Lointains chants sacrés d'où je suis né (en français et en italien)  (12€)
 
l'anthologie de la littérature italienne Soyons le changement... (18€)
 
Le livre de Comasia Aquaro La lumière qui ne meurt bilingue.(15€).

http://prixmatiaheckhard.blogspot.fr/2017/07/la-poesie-comme-guerison.html?m=1
 

Avec nos meilleurs voeux pour une année de création poétique et de fraternité!

 
Angela et Clément

 
Association Euromédia Communications
 
1 bis, rue des Asphodèles
 
34270 Les Matelles
 
France

Images intégrées 2
 

****************Haut de Page**************** 

Jéricho 
 Poèmes de Didier Bazile 
à L'Harmattan,
 préface de Claude Barrère
Voir doc
Ce livre fera l'objet d'une prochaine émission en avril 2018
 

****************Haut de Page**************** 

Sur AGENCE BRETAGNE PRESSE
 Dominique SORRENTE 
extraits de son nouveau livre, Les gens comme ça va
 
 
Tu es un parmi les gens comme ça va.
 
Peu reconnaissable
si tu ne mets pas ton chapeau;
 
on remarque pourtant
cet étranger va-et-vient
qui va de la lune au trottoir...

****************Haut de Page**************** 

Brigitte MAILLARD  
s'est vue décerner le 
Prix de Poésie 2017 des Gourmets des Lettres 
sous l'égide
de l'Académie des jeux floraux de Toulouse 
pour son livre "L'Au-delà du monde"
Librairie-Galerie Racine éd.
qui a fait l'objet de l'émission du jeudi 27 juillet 2017
toujours accessible à la rubrique "Pour écouter les émissions":
http://les-poetes.fr/emmission/emmission.html
http://les-poetes.fr/son/2017/170727.wma
 
Jean-Michel Tartayre, membre du jury résume ainsi le livre :

La poésie de Brigitte Maillard présente une structure libre, 

fondée à la fois sur la diversité des rythmes et une écriture 

alternant entre vers et prose.

 L’ensemble installe le lecteur dans une longue phase de

 suspension qui touche à l’au-delà du monde éponyme. 

Cet au-delà est celui de l’âme du poète et fait écho à l’âme du lecteur.

 Il peut aussi se concevoir et être comparé aux 

Correspondances de Charles Baudelaire

 (exemple : 

« Je te donne l’effroi devant la vitre / la terre gelée / les membres au soleil »)

Brigitte Maillard compose des textes en leur infusant une pensée spinoziste,

 où tout est reflet de l’Amour et de l’Innocence de la Nature.

 On note une grande fluidité dans l’écriture qui renvoie directement à cette philosophie :

 « Une frontière, celle du visible-invisible, que le poète découvre […] 

Cet espace subtil se dévoile, fluide. » ; 

« Il y a un autre monde mais il est dans celui-ci » chante le poète Éluard.

Somme toute, Brigitte Maillard relie la poésie à l’essence de l’être

 et en dresse ici un éloge unique reflétant le style unique de l’auteur :

 « J’ai cherché des langages pour entendre le monde, m’entretenir avec lui. »

****************Haut de Page**************** 

 

Les vestiges du Château Gaillard

cher à Isabelle Lévesque

 

****************Haut de Page**************** 

 



  Photo de la semaine

Hervé TERRAL 

devant le trou de Bozouls

émission du 01/02/2018 et du 14/07/2016

 

 

 

 

 

Christian Saint-Paul 
à Bourg-la-Reine
en souvenir de la Libération.

 

 

 

 

Louis VIEL  

Site : www.viel-louis.eklablog.fr

 

Philippe Dazet-Brun

 

 

 

Alem Surre-Garcia

 


 

Christian Saint-Paul à Totana en Andalousie, 
un des lieux "d'Indalo" paru à Encres Vives
Ecouter l'émission du

septembre 2016:

 


 

 

Photo Claude BRETIN vacance à TANARIVE

Photos de Claude BRETIN

photo d'Isabelle Lévesque:

pour le blanc immaculé de l'hiver,
 
 
Perce-neige
une photo d'Isabelle LEVESQUE.

************************

Christian Saint-Paul devant la tombe

de MACHADO à Collioure.

************************

 

le dimanche 10 octobre 2015

remise du Grand Prix de Poésie des Gourmets des Lettres 

sous l'égide de l'Académie des Jeux Floraux de Toulouse.

Le lauréat Christian Saint-Paul reçoit de Francis Grass, 

maire-adjoint à la Culture de la Ville de Toulouse 

le diplôme et la médaille de la Ville de Toulouse

pour son recueil INDALO qui est un regard 

sur les terres andalouses de la province d'Alméria. 

************************

Christian Saint-Paul devant la tombe de Georges PERROS et de Tania à Douarnenez

Concarneau photo

Aurélie Saint-Paul

************************

   

Conception du site     Claude BRETIN

site@les-poetes.fr

Fax 09 72 40 51 49


Mes réalisations Vitrail au plomb

 ou TIFFANY

Photos de Claude BRETIN

 

Photos de Claude BRETIN

Le retour du Printemps ma collection d'iris

Revue Diérèse et les éditions

des Deux-Siciles voir: 

http://diereseetlesdeuxsiciles.com

 

 Catalogue des ouvrages de : www.editionsorizons.com


 

La compagnie Fées et Gestes présente

 

PARIS
Les éditions CARACTERES 
œuvrent pour la poésie.

******************************

Les éditions du Contentieux

******************************

Une nouvelle chronique des deux rives par A. KAOUAH

voir rubrique "Chroniques"

 

***********************